avril 17, 2019

Agissons

AGISSONS!

Dans la perspective du vote du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur le renouvellement du mandat de la MINURSO à la fin du mois d’avril, nous demandons à nos partenaires et sympathisants de travailler avec nous pour contacter les membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

 

C’est maintenant ou jamais

Horst Köhler, Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental, a réalisé des progrès au cours de l’année écoulée. En décembre 2018, il a organisé la première table ronde des parties au conflit, le Maroc et le Front POLISARIO, ainsi que de l’Algérie et de la Mauritanie. Les spécialistes des conflits d’International Crisis Group ont identifié cela comme un signe d’une «opportunité de résolution» du conflit. Les discussions se sont poursuivies en mars de cette année.

La puissance marocaine non contrôlée – manifestée par la violence contre les civils, les procès inéquitables et les détentions arbitraires et l’exploitation illégale des ressources du Sahara occidental – déstabilise le territoire. Avant tout, le refus constant du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination crée des tensions, des frustrations et une «situation illégale», selon les termes de l’avocat général de la Cour de Justice de l’UE.

L’ONU doit prendre des mesures pour renforcer la confiance des populations de la région, en particulier des Sahraouis, dans le respect du droit et des droits de l’homme concernant l’avenir du Sahara occidental. Sans cette confiance, la reprise des conflits reste un danger; avec elle, une solution pacifique est possible.

 

Aidez-nous à faire avancer les réalisations de la dernière année

Veuillez écrire aux membres du Conseil de Sécurité de l’ONU : soit en contactant tous les membres (voir la liste des contacts de l’ONU) ou en écrivant à l’ambassadeur d’Allemagne (l’Allemagne présidant le Conseil actuellement) en lui demandant de le faire circuler à tous les membres du Conseil de Sécurité. Veuillez utiliser les notes ci-dessous en utilisant vos propres mots afin d’avoir plus d’impact.

 

LETTRE ou EMAIL

Salutation: Cher Ambassadeur
Les principaux points à souligner dans votre lettre ou votre courrier électronique sont les suivants:

Le Conseil de sécurité doit:

• Soutenir énergiquement l’envoyé de l’ONU Horst Köhler dans ses efforts pour sortir de l’impasse.
• Donner à la MINURSO le mandat légal de surveiller et de faire rapport sur les droits de l’homme dans les territoires contrôlés par le Royaume du Maroc et le Front POLISARIO. Cet organe doit rendre compte de ses conclusions directement au Conseil de Sécurité des Nations Unies.
• Appeler à la libération des prisonniers de Gdeim Izik et de tous les détenus politiques Sahraouis actuellement en train de croupir dans les prisons marocaines.
• Demander l’arrêt de l’extraction des ressources naturelles du Sahara occidental par le biais d’accords ne tenant pas compte des intérêts et des souhaits de la population indigène sahraouie.
• Examiner comment la MINURSO pourrait appuyer le respect du droit international en ce qui concerne l’exploitation illégale des ressources du Sahara occidental par le Maroc.
• Fixez une date pour la tenue d’un référendum libre et équitable au Sahara occidental avec une option d’indépendance sur le bulletin de vote, comme l’exige le droit international.
Vous pouvez lire le Briefing de la MINURSO de 2019 pour plus d’informations.

H.E. Mr Christoph Heusgen
Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire
Mission Permanente de l’Allemagne auprès des Nations Unies
871 United Nations Plaza
New York, NY 10017
e-mail: info@new-york-un.diplo.de