mars 18, 2018

Nous

Le Forum d’Action pour le Sahara Occidental (WSAF – FASO) fournit toutes informations et actualités à propos de la campagne pour encourager les Nations Unis de s’acquitter de ses responsabilités morales et légales en établissant une mécanisme de surveiller les violations des droits de l’homme au Sahara Occidental.

Travaillant avec toute une gamme d’organisations gouvernementales, non gouvernementales, de syndicats, et de défenseurs des droits de l’homme, WSAF-FASO s’engage à soutenir l’universalité et l’indivisibilité des droits de l’homme selon le droit international.

La surveillance indépendante, réciproque et responsable par l’ONU des violations des droits humains au Sahara Occidental doit être le prochain pas dans la résolution du conflit au Sahara Occidental. Nous mettons l’échec d’établir une mécanisme de surveillance au compte de l’ONU, afin d’encourager le Conseil de Sécurité d’agir et de promouvoir la résolution du conflit. Telle résolution devrait être une préoccupation fondamentale du Conseil de Sécurité.

Le manque de clarté sur la situation des violations au Sahara Occidental obscurcit et prolonge le conflit, et en plus il encourage un manque de confiance entre les deux parties du conflit.

Les Membres du Conseil de Sécurité doivent veiller à ce que la résolution de cette année sur le Sahara occidental fasse 2 choses :

  • mettre en œuvre complètement et de toute urgence un mécanisme global de surveillance des droits de l’homme au Sahara occidental qui relève directement du Conseil de sécurité.
  • prendre des mesures claires en vue de la pleine mise en œuvre du mandat de la MINURSO et le référendum sur l’autodétermination.